Jacques PAGES Conseiller Général du Tarn écrit à Sylvain FERNANDEZ

Monsieur le Président de l’Association des Maires et Élus du Tarn

J’ai reçu votre courrier du 6 novembre et j’en suis atterré!

Comment un élu, responsable et choisi par ses pairs pour les représenter, peut-il sans débat préalable, s’associer à des groupes de pression pour appeler à manifester.
Car qui, ici, menace l’ordre républicain ?
– quelques centaines de citoyens idéalistes qui croient (à tort ou à raison) qu’une partie de l’avenir de la planète se joue sur des projets comme Sivens ? projet dont il y aurait quand même, beaucoup à dire sur la légitimité… (voir conclusion non suivie de l’enquête publique et rapport des experts)

– des groupes de pression qui dès qu’un décision des élus menace leurs intérêts catégoriels n’hésitent pas à casser administrations, Trésorerie, Msa, et à dégrader nos centre-ville (réglementation nitrates, taxe poids lourds, encore très récemment …). S’ils ont raison, pourquoi pas les autres?

Le rôle de l’Association des Élus serait-il de contribuer à radicaliser les positions, à s’incrire dans l’un des camps?
Vous avez, à titre personnel, le droit de faire un choix, moi, fils de petits agriculteurs, je ne fais pas le même, qu’importe, cela honore la démocratie.

Mais utiliser un mandat donné dans la confiance par vos pairs pour promouvoir des intérêts partisans, n’est ce pas là, une vraie menace à l’ordre républicain?

Confondre élection et chèque en blanc, n’est-ce pas cela qui conduit nos concitoyens à ne plus voter, à  se défier des élus, à refuser leurs décisions même les mieux argumentées?

Je ne crois pas être un novice de la politique (celle qui se bat pour améliorer la vie de nos habitants): d’abord Conseiller municipal, puis élu 3 fois Maire de cette Ruralité que vous appelez à défendre, aujourd’ hui Conseiller général d’un canton rural bien deshérité, j’ai même été administrateur de l’association des Maires au temps de votre prédécesseur jean marc Pastor qui je le rappelle a contribué à fonder, à Jouqueviel l’association anti-barrage du « viaur vivant » qu’on n’appelait pas encore collectif.

Plutôt que de jeter de l’huile sur le feu,
l’Association des Maires s’honorerait,
d’une part à appeler les élus au calme,
d’autre part à lancer un travail de fond, une vraie réflexion pour faire avancer le débat auquel nous, élus, nous sommes tous confrontés, »légalité et légitimité des décisions des collectivités, comment trouver de nouvelles voies acceptables pour  notre démocratie »
C’est à cette Association d’Élus là que je serai fier d’appartenir !

Au contraire, si on appelle aux  démonstrations de force dans tous les camps, tous nos projets désormais devront-ils finir dans le sang?

Allez donc manifester si c’est votre  conviction, mais n’y engagez pas les autres Élus au nom d’un mandat qui ne saurait vous le permettre.

source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s