Lettre de Christine Bourdallé, citoyenne tarnaise

A l’attention des élus du Tarn

je suis une citoyenne tarnaise et contrairement à ce qu’il est écrit dans l’appel à manifester le 15 novembre , appel intitulé « laissez-nous décider de l’avenir de nos territoires », je soutiens que nous sommes nombreux habitants du Tarn à ne pas être d’accord avec les choix d’aménagement du territoire fait par les élus du Conseil Général.

La crise dont on nous parle depuis des années, cette crise à la fois écologique, sociale, économique, nous a conduit au pied du mur, ou au bord du précipice , ou encore au beau milieu des icebergs : ce que l’on vous nomme contestations, faits inacceptables, exactions, désordre républicain, ne sont que des tentatives désespérées pour faire entendre les voix qui s’élèvent toujours plus nombreuses pour dénoncer les choix faits – choix que nous croyions encore il y a quelques semaines faits au nom des citoyens ,pour l’intérêt collectif de notre société.

Ces voix s’élèvent depuis plus de 70 ans , d’abord simples mises en garde, elles sont maintenant devenues des clameurs : nous sommes des citoyens en effet responsables, éduqués , informés et nous avons compris qu’il faut s’arrêter et changer de cap ; les plus jeunes sont les plus révoltés, c’est le privilège et la force de la jeunesse, mais tous les âges se sont levés et notre soif d’une société plus humaine et plus respectueuse crée une vitalité qui déborde des berges que les oligarques ont bétonnées.

Sivens n’est que la partie émergée de l’iceberg ;si nous ne ralentissons pas sérieusement la vapeur, le Titanic sombrera très rapidement..avec élus et électeurs…

Elus , contrairement à ce qu’on vous essaie de vous faire croire : chaque décision que vous prenez PEUT être remise en question par vos électeurs, sans attendre les élections suivantes, et DOIT l’être si des doutes se font jour quand à son intérêt pour la collectivité.

Vous pouvez donc aller manifester le samedi 15 Novembre si le cœur vous en dit, mais soyez sûr que vous ne manifestez qu’en votre nom propre , et non pas au nom de vos électeurs.

Mais vous pouvez aussi ouvrir vos coeurs et vos yeux, arrêter de croire qu’il y a les bons et les méchants, les sages et les sots, et essayer d’imaginer avec nous un monde meilleur, un monde différent. Les solutions qui nous sont proposées depuis des décennies ne sont pas les bonnes , sinon nous n’en serions pas là….

Christine Bourdallé, citoyenne tarnaise

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s